Forum nom de domaine  

Revenir en arrière   Forum nom de domaine > Noms de domaine > Infos

Répondre
 
LinkBack Outils du sujet Note Affichage du sujet
  #11 (permalien)  
Ancien 06/10/2013, 12h21
Avatar de chico
chico (Déconnecté)
Membre senior
 
Inscrit : juin 2010
Messages: 371
Chats: 45
Par défaut Re : 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Je ne pense pas que le domaining francophone soit mort, mais subi un tres fort ralentissement plutôt.D'accord avec toi que c'est tres rare que l'on vois des grosses ventes en .fr, contrairement a d'autre CCTLD.
Si on prend le cas du DE, les allemands ne jure que par le .DE.
Meme si tu as un ndd en .com et que le .DE s'est vendu tres cher, tu ne reussiras jamais a le vendre au pris du .DE (voir ne pas le vendre du tout). A croire que pour les allemand le .de c'est the DOT et pourtant pour un CCTLD on peut voir de belle vente, sans compter celle que l'on ne vois pas, comme le .fr, il y a des ventes que l'on ne vois pas.

Il y a t il aussi un modele allemand pour les ndd?
Répondre en citant
  #12 (permalien)  
Ancien 06/10/2013, 20h24
Avatar de domaine1
domaine1 (Déconnecté)
Yoda
 
Inscrit : mars 2008
Messages: 2 823
Chats: 2113
Par défaut Re: Re : 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Envoyé par ndd34 Voir le message
Entièrement d'accord avec ton avis.

J' ajoute que le domaining francophone est .... mort depuis un moment
amha ça ne va toucher que les extensions mineures. Ceux qui vont se reporter sur les nouvelles extensions sont ceux qui n'ont jamais investi sur le second marché, ou bien de petites sommes pour des ndd de second/troisieme/quatrieme... choix
Les 1er choix en .fr/.com n'ont pas de raison d'être affectés par les nouvelles extensions, ils resteront les 1ers choix et je pense que leur prix enduser va continuer à monter, comme il le fait régulièrement depuis 10 ans.
Ce qui peut donner l'illusion que le marché des ndd francophones est mort est qu'il y a très peu de transactions. Mais c'est seulement la spéculation qui est terminée (tous les domaineurs sont vendeurs, alors qu'il y a encore qq années les nouveaux investissaient pour se constituer un portefeuille) et les ventes pour le seo ont dégringolé (qui n'était qu'un aspect très mineur de l'intérêt des ndd).
S'il y a 5 ans un domaineur faisait 20 ventes par an, c'était genre 10 à des domaineurs, 8 ou 9 à des petits éditeurs de sites et 1 ou 2 à des endusers.

Aujourd'hui le même domaineur ne fera plus que 7 ou 8 ventes, genre 2 ou 3 à chaque marché. Mais les seules ventes vraiment intéressantes sont les ventes enduser et à ce sujet ça progresse en volume et en valeur.



@chico : mon 1er post était une boutade, je reprenais juste (avec ironie) les arguments de ceux qui annoncent la fin du second marché
__________________
DomaineExpire.com - Boostez votre SEO avec des domaines expirés
Site-a-vendre-fr.com - Achat et vente de sites internet
Referencement-rapide.net - Netlinking haut de gamme
Répondre en citant
  #13 (permalien)  
Ancien 06/10/2013, 21h17
Avatar de chico
chico (Déconnecté)
Membre senior
 
Inscrit : juin 2010
Messages: 371
Chats: 45
Par défaut Re : 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Effectivement David...

Mais derriere ton analyse (que je cautionne perso) je me pose tout de même la question, spécialement sur le .fr.
A ce jour qu'est-ce qu'un 1er choix? surtout en .fr
(Au-delà des génériques, et encore avec le bon exemple que tu as pris pour plomberie.fr)
Le .fr n'aurai donc pas 7 vies (pour revenir au mess plus haut) , il se retrouverai assez rapidement chez un end-user?
Je perçois cela aussi car de bon .fr sont en vente a faible prix,malgré les bons critères, ancienneté, générique,(...) au prix d'un second marché lambda.

Je ne serai pas au RINDD, mais si le sujet est évoqué, merci aux membres présent de nous faire un petit rapport.
Répondre en citant
  #14 (permalien)  
Ancien 07/10/2013, 07h56
Avatar de Ligne1
Ligne1 (Déconnecté)
Membre régulier
 
Inscrit : mai 2009
Lieu: Annecy
Messages: 68
Chats: 7
Envoyer un message avec Skype™ à Ligne1
Par défaut Re: 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Bonjour,

quelques réflexions sur les nouvelles extensions:

Personnellement, je ne vends qu'à des end-user, où dans de rares cas à des éditeurs qui ont un vrai projet. Les nouvelles extensions, ils ne les connaissent pas, et quand ils les connaissent, ils savent que leurs clients ne les connaissent pas... ce qui est vraiment gênant...

Mis à part quelques projets sérieux et dotés de capitaux suffisants pour les faire connaître (merci le point tel pour nous avoir appris cela!), les nouvelles extensions vont constituer une nébuleuse illisible pour le grand public, et risquées pour ceux qui décideront d'utiliser une extension sans réelle garantie sur sa longévité (quid d'une extension en faillite?) ou son coût sur le long terme (cf le racket sur les renew des .tv)

Donc la ligne à suivre pour un portefeuille destiné à la revente reste .com et cctld lié à la langue, donc .fr pour nous.

Pour le .fr, il va plus souffrir du recul de son intérêt en SEO que le .com qui bénéficie d'un pouvoir de marque de plus en plus puissant en France.

Donc .com valeur phare, et .fr en complément.

Voilà!
__________________
Domainium.fr : point COM, point FR, point FINAL
Répondre en citant
  #15 (permalien)  
Ancien 07/10/2013, 13h46
Avatar de kate
kate (Connecté)
Super Modérateur
 
Inscrit : mars 2008
Lieu: nord
Messages: 5 338
Chats: 14
Par défaut Re : Re: 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Amen.
J'ai toujours dit que les nouveaux TLDs sont une solution à un problème qui n'existe pas.
La montée en puissance des ccTLDs a changé la donne.
S'il y avait eu plus de diversité avant le développement massif d'Internet, les choses auraient pu être différentes mais maintenant c'est trop tard.
Disons que c'est du bruit de fond
__________________
NameNewsletter.com - Noms de domaine disponibles | ZoneFiles.net - ccTLD & gTLD droplists
Répondre en citant
  #16 (permalien)  
Ancien 07/10/2013, 14h47
Avatar de domaine1
domaine1 (Déconnecté)
Yoda
 
Inscrit : mars 2008
Messages: 2 823
Chats: 2113
Par défaut Re : Re: 5 évolutions qui auraient du tuer les NDD

Envoyé par kate Voir le message
Disons que c'est du bruit de fond
trop fort !!!
au dernier domainer meeting de valencia, l'accroche présentait les nouveaux corp tld comme le changement majeur de l'histoire des ndd.
aux prochaines RINDD, je crains que certains vont essayer de faire passer le même message.
Bon c'est normal pour les organisateurs de laisser passer ce genre de contre-vérités, puisque les nouveau tld sont souvent des sponsors des événements.

Si j'ai l'occasion de donner mon avis sur les nouveaux tld aux rindd, je vais la ressortir, celle-là : un bruit de fond :-)
En disant que c'est l'opinion de la meilleure spécialiste du secteur, qui ne s'est jamais trompé en 2405455 messages sur les fofos
__________________
DomaineExpire.com - Boostez votre SEO avec des domaines expirés
Site-a-vendre-fr.com - Achat et vente de sites internet
Referencement-rapide.net - Netlinking haut de gamme
Répondre en citant
Répondre

Outils du sujet
Affichage du sujet Noter ce sujet
Noter ce sujet:

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé
Trackbacks are Activé
Pingbacks are Activé
Refbacks are Activé


Sujets similaires
Sujet Auteur du sujet Forum Réponses Dernier message
Les noms de domaine qui n'auraient jamais dû être créés DNSaure Bouche à oreille 9 11/05/2013 15h03
shoppingprive m'a tuer.... Domainerie.eu Bouche à oreille 1 07/08/2009 15h40
Afnic.fr : Évolutions des règles et des procédures d'enregistrement pour .fr et .re l robot Agrégateur 6 16/01/2009 23h45
Blogodomaines : Évolutions des règles et des procédures d’enregistrement pour .fr et robot Agrégateur 0 16/01/2009 19h42
Afnic.fr : Évolutions des règles et des procédures d'enregistrement pour .fr et .re l robot Agrégateur 1 16/01/2009 19h07


Fuseau horaire : GMT +1. Il est 18h02.

Forum protégé par le Code de la propriété littéraire et artistique.