Forum nom de domaine  
  #1 (permalien)  
Ancien 31/03/2016, 17h10
Avatar de kate
kate (Déconnecté)
Super Modérateur
 
Inscrit : mars 2008
Lieu: nord
Messages: 5 331
Chats: 14
Red face Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

Cher Acheteur, ou plutôt devrais-je dire Acheteur potentiel, car tu resteras probablement toujours un acheteur fictif,

Tu te plains que tous les nom de domaines intéressants sont déjà pris. C'est normal en 2016, aucune entreprise ne peut s'en passer. Ca fait plus de 20 ans qu'Internet fait partie du quotidien, tout le monde a eu le temps de servir.

Dans ton CV, tu te vantes d'être un webmaster chevronné. Ton expérience professionnelle remonte aux années 1990. Pour tes projets, ou pour les besoins de tes clients, tu as toujours acheté des noms de domaine qui étaient disponibles à l'enregistrement. Aujourd'hui tu te rends compte qu'il est difficile de se procurer un nom correct sans tenter un rachat auprès des propriétaires.

Au fond de toi, tu es jaloux, car certains ont compris avant toi la valeur des noms de domaine. C'est pour cela qu'aujourd'hui tu n'as aucun nom de domaine premium, alors que tu avais l'opportunité d'en enregistrer plein, à une époque où ceux-ci étaient encore disponibles en abondance.

Tu reproches aux titulaires de noms de domaine de ne pas répondre à tes sollicitations, même quand celles-ci sont accompagnées d'une offre généreuse de 150 euros. Cher Acheteur, tu perds de vue plusieurs choses:

Si le nom est attrayant, il est probable que le titulaire a déjà reçu (et décliné) de meilleures offres. Tu n'es pas le premier, ni le dernier à exprimer un intérêt. Tu n'es pas non plus seul qui pourrait faire un bon usage du nom. Il est donc logique que ta demande n'aboutisse pas.

Les personnes qui détiennent des noms de haute qualité reçoivent des demandes quasi tous les jours, au point que traiter les demandes quotidiennes pourrait devenir une occupation à temps plein. Bon nombre de ces demandes relèvent de la mendicité pure et simple. J'ai une vie, j'ai un emploi et je n'ai pas besoin de ton argent de poche. Répondre aux demandes de curieux comme toi me prend du temps et donc de l'argent. J'estime que c'est inutile de répondre si tes attentes sont trop éloignées des miennes. Te répondre risque même de te donner de faux espoirs. Je ne veux pas engager un dialogue de sourds avec toi si c'est pour perdre encore plus de temps, et augmenter la frustration de ton côté.

Sache que les noms de domaine ne sont pas gratuits. Un nom de domaine enregistré depuis 10 ans a déjà englouti 100 euros en frais de renouvellement, voire plus. En réalité, ton offre royale de 150 euros équivaut à un bénéfice net de 50 euros environ pour le vendeur. En tenant compte du temps que celui-ci devra passer à gérer le transfert, le bénéfice final pour lui est quasi nul. Dans les faits, ta démarche revient donc à tenter d'obtenir un bon nom de domaine quasi gratuitement. Telle est la réalité, même si ta perception est différente.

Et toi, cher Acheteur, que peux-tu offrir comme prestations à tes clients pour 50 euros ? Nous aussi, nous avons besoin de manger, nous avons des impôts et des factures à payer. Merci d'en tenir compte.

Pourquoi veux-tu que je te cède un beau nom de domaine pour presque rien, alors qu'on ne trouve plus de nom de qualité équivalente disponible à l'enregistrement ? Ton offre est dérisoire par rapport au potentiel du nom. Je préfère le garder pour le développer plus tard, à moins de recevoir une offre qui a plus de sens.

Tu dis que ton budget est dicté par ton client. Alors tu devrais peut-être l'éduquer.
Quel est son chiffre d'affaire annuel ? Combien paie-t'il ses employés et consultants ? Oui, toi.
Combien dépense-t'il chaque année en publicité et frais de fonctionnement divers ? Que pèse l'achat d'un nom de domaine dans la masse globale ?
Ton client estime qu'il est indécent de payer quelques milliers d'euros pour un nom de domaine, pourtant ça ne le choque pas de payer beaucoup plus pour une publicité éphémère dans les journaux ou la télévision.

Tu trouves normal de payer Google de manière récurrente pour des liens sponsorisés tout aussi éphémères, mais tu rechignes à investir dans un nom de domaine de qualité, alors que c'est ton identité, ta carte de visite permanente sur Internet... Les enjeux dépassent de loin les 150 euros que tu mets sur la table.
Si tu ne comprends pas cela, c'est dommage. Au final, tu te prives d'un vecteur de croissance et c'est toi qui est perdant. Tu laisse la place à tes concurrents, et ceux-ci t'en remercient.
__________________
NameNewsletter.com - Noms de domaine disponibles | ZoneFiles.net - ccTLD & gTLD droplists
Répondre en citant
  #2 (permalien)  
Ancien 31/03/2016, 20h03
ndd34 (Déconnecté)
Membre régulier
 
Inscrit : mars 2013
Messages: 67
Chats: 18
Par défaut Re: Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

Salut

C'est une jolie lettre bien argumentée et agréable à lire.

Juste un petit point qui me semble important, on peut être "webmaster chevronné" sans avoir une expérience professionnelle qui remonte aux années 1990.

J'étais encore au collège en 1990 et pas d'internet à la maison à cette époque. Les premiers internautes (sûrement plus âgés que moi) ont eu de la "chance" à cette époque de se servir avant les autres, selon la règle du « premier arrivé, premier servi », notamment pour les extensions "COM".

Sinon je te rejoins pour le reste ,

@+
Répondre en citant
  #3 (permalien)  
Ancien 31/03/2016, 21h02
Avatar de domaine1
domaine1 (Connecté)
Yoda
 
Inscrit : mars 2008
Messages: 2 821
Chats: 2105
Par défaut Re : Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

d'accord avec tout, comme d'hab :-)
J'ai quand même l'impression qu'il y a un nombre croissant d'endusers qui ont conscience de la valeur et de l'importance d'un bon nom de domaine.

On ne le ressent pas forcément dans les ventes car auparavant on recevait beaucoup d'offres de domaineurs. Aujourd'hui, les domaineurs ont quasiment disparu et plus aucun de ceux qu'il reste n'est acheteur (ou du moins acheteur frénétique). On ne doit donc plus compter que sur les achats enduser.

Les progrès sont encore plus net chez les éditeurs de sites. Il n'y a pas si longtemps, on recevait des messages d'insultes après un post de vente, maintenant ce sont des demandes de conseil et d'avis pour choisir un ndd, faire une négo, etc.
__________________
DomaineExpire.com - Boostez votre SEO avec des domaines expirés
Site-a-vendre-fr.com - Achat et vente de sites internet
Referencement-rapide.net - Netlinking haut de gamme
Répondre en citant
  #4 (permalien)  
Ancien 31/03/2016, 21h38
Avatar de nddfinance
nddfinance (Déconnecté)
Membre régulier
 
Inscrit : septembre 2011
Lieu: Paris
Messages: 88
Chats: 6
Par défaut Re : Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

C'est drôle, ta lettre me rappelle une discussion récente avec un "acheteur potentiel" qui voulait un ndd pour un ami ! lol

Sinon, cette mentalité est purement française car même au Bangladesh et en Indonésie ils ont compris l'importance du ndd pour un business.

Je n'essai même pas de démarcher des clients potentiels dans l'hexagone, c'est une perte de temps.
Répondre en citant
  #5 (permalien)  
Ancien 02/04/2016, 18h43
Aliast (Déconnecté)
Membre
 
Inscrit : mai 2014
Messages: 40
Chats: 16
Par défaut Re : Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

Je doute qu'un professionnel du web puisse réellement prétendre au rachat d'un ndd premium pour 150€... Il tente sa chance, sait-on jamais si la personne en face ni connait rien, cela peut éventuellement fonctionner

Mais dans les cas particuliers de l'enduser, je pense qu'il est nécessaire aussi de l'éduquer un peu.
En effet, l'enduser lambda ne connait pas la valeur d'un ndd dans la plupart des cas... N'est-il pas compréhensible que sans connaissance réel de l'économie numérique, il estime que 150€ (soit 15 x le coût d'un enregistrement libre) soit une "offre généreuse" à ses yeux ?

De mon point de vu, le domaineur est aussi là pour "prêcher la bonne parole" sur la valeur réelle du ndd qu'il souhaite acquérir. Ainsi, j’envoie toujours une réponse type même lorsque l'offre est ridicule. Cela me prend 2mn le temps d'un copier/coller légèrement personnalisé.
Répondre en citant
  #6 (permalien)  
Ancien 02/04/2016, 20h51
Avatar de domaine1
domaine1 (Connecté)
Yoda
 
Inscrit : mars 2008
Messages: 2 821
Chats: 2105
Par défaut Re : Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

j'ai racheté il y a qq mois pour un client un ndd très sympa à 150 euros en .com, donc ça peut arriver avec de la chance. Un enduser qui ne savait pas quoi en faire.
ce conn... de Nettraffic m'a demandé 5000 euros pour le .fr.
ps. L'adjectif conn... n'a rien à voir avec le fait qu'il veuille vendre cher ses ndd, c'est son droit et tant mieux pour lui si ça marche de temps en temps
__________________
DomaineExpire.com - Boostez votre SEO avec des domaines expirés
Site-a-vendre-fr.com - Achat et vente de sites internet
Referencement-rapide.net - Netlinking haut de gamme
Répondre en citant
  #7 (permalien)  
Ancien 02/04/2016, 22h00
Avatar de kate
kate (Déconnecté)
Super Modérateur
 
Inscrit : mars 2008
Lieu: nord
Messages: 5 331
Chats: 14
Par défaut Re : Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

Envoyé par Aliast Voir le message
Je doute qu'un professionnel du web puisse réellement prétendre au rachat d'un ndd premium pour 150€... Il tente sa chance, sait-on jamais si la personne en face ni connait rien, cela peut éventuellement fonctionner
Peu de gens comprennent la valeur des NDD, même parmi les domainers.
Les end users ne comprennent pas, parce que les webdesigners ou media agencies ne comprennent pas non plus. Ils sont généralement incapables d'éclairer leurs clients sur cet aspect, même s'ils le voulaient. Les référenceurs sont un cas distinct, certains comprennent l'intérêt des NDD premium, mais je ne pense pas qu'ils soient la majorité.

Il y a un gouffre béant entre le potentiel des NDD et la perception qu'en ont les utilisateurs.

Je pense que c'est parce les NDDs sont des produits de masse (commoditized) qui sont généralement dévalorisés, les registrars mettent en avant les promos à bas prix (€1), tandis que les hébergeurs offrent souvent le NDD avec l'hébergement.
Bref, les NDD sont présentés comme quelque chose d'accessoire, presque du jetable, comme si le site était plus important que le brand.

C'est déjà compliqué quand on a en face de soi un end user qui est habilité à prendre seul la décision d'acheter, alors imaginez le cas d'un dirigeant éclairé à la tête d'une grosse boîte qui voudrait acheter un top NDD: il aurait du mal à convaincre son conseil d'administration et les actionnaires de mettre disons 500K pour l'acquérir, parce que le ROI n'est pas facile à évaluer après tout.

C'est de plus en plus en difficile d'acquérir des NDD à bon prix auprès des titulaires, car ceux qui ont des bons NDD sont spammés à mort par les domainers depuis des années. Quelqu'un qui détient un LLL.com reçoit en moyenne 5 requêtes par semaine, c'est mon expérience personnelle.
Donc même un titulaire qui n'y connaissait rien sait à présent qu'il détient un asset convoité, et il ne va pas le lâcher facilement.

Quant aux acheteurs non-domainers, ils croient qu'ils sont seuls au monde, mais si le NDD est bon il est très probable que d'autres personnes ont exprimé de l'intérêt avant eux.
__________________
NameNewsletter.com - Noms de domaine disponibles | ZoneFiles.net - ccTLD & gTLD droplists
Répondre en citant
Répondre

Outils du sujet
Affichage du sujet Noter ce sujet
Noter ce sujet:

Règles des messages
Vous ne pouvez pas créer de sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

BB codes : Activé
Smileys : Activé
BB code [IMG] : Activé
Code HTML : Désactivé
Trackbacks are Activé
Pingbacks are Activé
Refbacks are Activé



Fuseau horaire : GMT +1. Il est 10h43.

Forum protégé par le Code de la propriété littéraire et artistique.