Afficher un message
  #1 (permalien)  
Ancien 31/03/2016, 17h10
Avatar de kate
kate (Déconnecté)
Super Modérateur
 
Inscrit : mars 2008
Lieu: nord
Messages: 5 344
Chats: 14
Red face Lettre ouverte aux acheteurs éconduits de noms de domaine

Cher Acheteur, ou plutôt devrais-je dire Acheteur potentiel, car tu resteras probablement toujours un acheteur fictif,

Tu te plains que tous les nom de domaines intéressants sont déjà pris. C'est normal en 2016, aucune entreprise ne peut s'en passer. Ca fait plus de 20 ans qu'Internet fait partie du quotidien, tout le monde a eu le temps de servir.

Dans ton CV, tu te vantes d'être un webmaster chevronné. Ton expérience professionnelle remonte aux années 1990. Pour tes projets, ou pour les besoins de tes clients, tu as toujours acheté des noms de domaine qui étaient disponibles à l'enregistrement. Aujourd'hui tu te rends compte qu'il est difficile de se procurer un nom correct sans tenter un rachat auprès des propriétaires.

Au fond de toi, tu es jaloux, car certains ont compris avant toi la valeur des noms de domaine. C'est pour cela qu'aujourd'hui tu n'as aucun nom de domaine premium, alors que tu avais l'opportunité d'en enregistrer plein, à une époque où ceux-ci étaient encore disponibles en abondance.

Tu reproches aux titulaires de noms de domaine de ne pas répondre à tes sollicitations, même quand celles-ci sont accompagnées d'une offre généreuse de 150 euros. Cher Acheteur, tu perds de vue plusieurs choses:

Si le nom est attrayant, il est probable que le titulaire a déjà reçu (et décliné) de meilleures offres. Tu n'es pas le premier, ni le dernier à exprimer un intérêt. Tu n'es pas non plus seul qui pourrait faire un bon usage du nom. Il est donc logique que ta demande n'aboutisse pas.

Les personnes qui détiennent des noms de haute qualité reçoivent des demandes quasi tous les jours, au point que traiter les demandes quotidiennes pourrait devenir une occupation à temps plein. Bon nombre de ces demandes relèvent de la mendicité pure et simple. J'ai une vie, j'ai un emploi et je n'ai pas besoin de ton argent de poche. Répondre aux demandes de curieux comme toi me prend du temps et donc de l'argent. J'estime que c'est inutile de répondre si tes attentes sont trop éloignées des miennes. Te répondre risque même de te donner de faux espoirs. Je ne veux pas engager un dialogue de sourds avec toi si c'est pour perdre encore plus de temps, et augmenter la frustration de ton côté.

Sache que les noms de domaine ne sont pas gratuits. Un nom de domaine enregistré depuis 10 ans a déjà englouti 100 euros en frais de renouvellement, voire plus. En réalité, ton offre royale de 150 euros équivaut à un bénéfice net de 50 euros environ pour le vendeur. En tenant compte du temps que celui-ci devra passer à gérer le transfert, le bénéfice final pour lui est quasi nul. Dans les faits, ta démarche revient donc à tenter d'obtenir un bon nom de domaine quasi gratuitement. Telle est la réalité, même si ta perception est différente.

Et toi, cher Acheteur, que peux-tu offrir comme prestations à tes clients pour 50 euros ? Nous aussi, nous avons besoin de manger, nous avons des impôts et des factures à payer. Merci d'en tenir compte.

Pourquoi veux-tu que je te cède un beau nom de domaine pour presque rien, alors qu'on ne trouve plus de nom de qualité équivalente disponible à l'enregistrement ? Ton offre est dérisoire par rapport au potentiel du nom. Je préfère le garder pour le développer plus tard, à moins de recevoir une offre qui a plus de sens.

Tu dis que ton budget est dicté par ton client. Alors tu devrais peut-être l'éduquer.
Quel est son chiffre d'affaire annuel ? Combien paie-t'il ses employés et consultants ? Oui, toi.
Combien dépense-t'il chaque année en publicité et frais de fonctionnement divers ? Que pèse l'achat d'un nom de domaine dans la masse globale ?
Ton client estime qu'il est indécent de payer quelques milliers d'euros pour un nom de domaine, pourtant ça ne le choque pas de payer beaucoup plus pour une publicité éphémère dans les journaux ou la télévision.

Tu trouves normal de payer Google de manière récurrente pour des liens sponsorisés tout aussi éphémères, mais tu rechignes à investir dans un nom de domaine de qualité, alors que c'est ton identité, ta carte de visite permanente sur Internet... Les enjeux dépassent de loin les 150 euros que tu mets sur la table.
Si tu ne comprends pas cela, c'est dommage. Au final, tu te prives d'un vecteur de croissance et c'est toi qui est perdant. Tu laisse la place à tes concurrents, et ceux-ci t'en remercient.
__________________
NameNewsletter.com - Noms de domaine disponibles | ZoneFiles.net - ccTLD & gTLD droplists
Répondre en citant